Dieux et cultes

Les dieux existent sur le Continent et les îles, dans les eaux et les airs, nul ne peut le contester. En conséquence la question n'est pas de savoir si l'on "croit" ou non en un dieu, les preuves de leur existence sont nombreuses et ceux qui les contesteraient risqueraient des représailles. Cependant tout en admettant leur existence certains peuvent ne jamais s'en préoccuper et d'autres au contraire se consacrer pleinement à un dieu. Ces derniers sont appelés des fidèles, et la majorité d'entre eux font partie de la Confrérie d'Ystentrigues. Les autres peuvent se rendre aux offices ou agir selon les principes du dieu qu'ils ont choisi d'honorer sans pour autant rejoindre la Confrérie.

Les dieux sont divisés en trois catégories, les dieux majeurs, ayant beaucoup d'influence sur la vie quotidienne, les dieux mineurs, ayant souvent un domaine plus restreint, et les petits dieux, moins puissants et que la population assimile parfois à des esprits ou à des créatures invisibles vivant parmi eux. Ces derniers n'ont généralement pas de culte à proprement parler, ils sont plus présents dans des rituels saisonniers ou en fonction d'événements ponctuels et sont souvent considérés comme des serviteurs des dieux majeurs ou mineurs.

Notes : Le statut de chaque dieu indique s'il est libre ou non. Les petits dieux grisés sont déjà pris et les autres sont encore accessibles. La liste des petits dieux est non exhaustive hormis pour ceux déjà pris. Bien qu'Oséphon soit considéré comme le père de tous les dieux ces derniers n'ont pas de lien de parenté.
Cultes des dieux Majeurs
Oséphon (justice)
Andora (lumière et protection)
Ashin'Tar (mort)
Arina (commerce)
Gen'himir (agriculture et élevage)
Sohal'Vor (guerre)
La Conteuse (équilibre)
Cultes des dieux mineurs
Faëli (foyer et liens affectifs)
Korgalôn (ciel et montagnes)
Lulimîn (eaux)
Vilgahrr (chance et ruse)
Phéiara (procréation)
Syria(forêts)
Olin (vents et voyages)
Argiäl (arts)
Inriss (innocence)
Azanea (mystères et magie)
Maranea (sciences)
Orshar (souffrances)

Détail des vœux

Pour chaque dieu les vœux les plus courants sont classés par ordre de préférence supposée de la divinité, et les vœux à éviter sont en rouge. S'il existe des variantes dans un vœu, les engagements positifs précisent la ou les variantes à privilégier et les négatifs indiquent ceux à exclure absolument. Il n'est donc pas strictement déconseillé de prononcer les autres variantes mais elles peuvent avoir un effet moins prévisible sur le dieu selon les épreuves rencontrées. NB : Si aucune variante n'est précisée c'est l'ensemble des variantes qui est concerné. Les fidèles peuvent proposer un vœu ne figurant pas dans la liste des recommandations avant de choisir leur engagement et décider par la suite de suivre ou non les conseils de leur communauté. Bien que ne figurant pas dans la liste des vœux pouvant être prononcés pour les différents dieux, le vœu de propagation[3] (de la foi) peut être fait pour n'importe lequel d'entre eux. Le choix du vœu peut bien sûr avoir une influence sur la réputation du personnage. Abstinence : à ne pas confondre avec la chasteté, elle implique de n'avoir aucune relation charnelle avec qui que ce soit, et interdit donc toute procréation. Annihilation : selon la variante choisie, ce vœu peut avoir des conséquences très différentes.

Variantes

Châtiment : les mécréants doivent s'amender.

Variantes

Détachement matériel : moins extrême que le vœu de pauvreté, il n'implique pas de vivre dans le dénuement le plus total mais de se contenter du minimum acceptable. Par exemple un homme pourra porter des vêtements de qualité mais cette qualité ne doit avoir qu'une valeur pratique : solidité, ajustement convenable au corps qui le porte, protection contre le froid ou les chocs, et toute décoration ou coquetterie devront être écartées. De même un fidèle pourra bénéficier d'un bon lit, chaud et confortable, mais seulement dans le but de le garder en bonne santé, il devra être aussi simple que possible et ne s'attacher qu'à l'aspect fonctionnel. Il n'est pas interdit de faire des bénéfices dans son activité, mais tout ce qui ne sera pas utilisé à des fins purement pratiques devra être reversé aux œuvres du dieu concerné. Enrichissement : intellectuel ou matériel.

Variantes

Neutralité : il s'agit de se soucier en permanence de l'équilibre du monde et des forces qui le régissent.

Variantes

Propagation : Étendre et faire grandir.

Variantes

Secours : consiste à venir en aide aux personnes rencontrées, à l'image d'un chevalier errant portant assistance à tous ceux qui en auraient besoin et qu'il rencontrerait durant son périple.

Variantes

Silence : peut avoir plusieurs degrés, plus ou moins appréciés selon les dieux :

Variantes

Mis à jour le 15/09/18 à 18h55